L’impasse

12 mai 2011

Nombre de nos concitoyens du Canada anglais demandent que le poids politique du Québec à Ottawa soit réduit à son poids démographique. C’est très compréhensible. Seulement, une telle réforme drastique amputerait énormément au Québec sa capacité à disposer de lui-même et les décisions seraient prises au Canada et pour le Canada et non pour le Québec.

L’enjeu est donc là: Comment s’épanouir pleinement si ce qu’on propose est rejeté (ou ridiculisé) par le Canada anglais?

Ramener plus de pouvoirs aux provinces? C’est l’art de régler en partie seulement et inefficacement les problèmes auxquels nous faisons face. C’est une solution qui apparaît bonne, mais qui ne fonctionnerait qu’à court terme. Les enjeux qui touchent l’ensemble du territoire seraient toujours gérés au fédéral et le Québec se retrouverait encore isolé, seul et, surtout, perdant.

Pour que le Québec soit toujours gagnant, il faut qu’il puisse décider par lui-même, qu’il puisse « acquérir le pouvoir exclusif de faire ses lois, de percevoir ses impôts et d’établir ses relations extérieures, ce qui est la souveraineté […] », comme disait la (longue) question référendaire de 1980.

L’impasse que vit présentement le Québec pourrait se solder seulement si le peuple voulait arrêter d’avoir peur, si les Québécois se décidaient enfin à passer à l’acte de voter pour la souveraineté.

Publicités

Le blog de la souveraineté: un espace pour des échanges intelligents et respectueux sur le web

6 mai 2011

Bienvenue à toute la planète web 2.0!

C’est aujourd’hui que débute l’aventure du Blog de la souveraineté. C’est donc aujourd’hui qu’un espace de discussions intelligentes, respectueuses et rationnelles prend son envol.

Au Blog de la souveraineté, nous discuterons politique. Comme le nom l’indique, nous défendrons une option souverainiste pour l’avenir du Québec, la seule option viable à long terme pour notre nation. Nous vous promettons que nous allons nous donner corps et âme dans cette épopée qui nous apparaît déjà tumultueuse.

Merci à tous!